Bonjour vous avez un nouveau message : «  Elsa c’est ton corps qui t appelle, on sait que tu aimes ton métier, que tu aimes tes proches, que tu fais de ton mieux, je te soutiens dans tout, mais là de mon côté je suis un peu au bout du rouleau, rappelle moi »

Je sais pas comment se passe votre rentrée mais j’entends beaucoup de personnes autour de moi me dire «  les vacances semblent déjà loin » pour ma part je n’en ai pas eu et ça tire. Comme si l’été avait été chaud, dynamique, bien là, avec quelques jours off,  mais pas reposant et ressourçant ni émotionnellement, ni physiquement.

J’ai eu 3 jours la semaine dernière seulement, et … je me suis effondrée à chaudes larmes sur la plage. La coupe était pleine. On ne peut pas tout porter sur nos petites épaules d’être humain. Wonder Woman retourne sur ta planète. Si tu as déjà pris quelqu un dans tes bras pour le consoler, tu sais que la consolation est l’un des mouvements les plus émouvants. Une main, un regard, une présence silencieuse. Pas toujours facile d’être dans le bon timing, d’éviter le «  Ce n’est rien » Ouvrir une nouvelle séquence. Plus douce. 

Être reconnu dans sa peine. Sans avoir à se justifier, craindre ou être jugé. 

Enseigner le yoga, être à l’écoute et consoler les gens représentent l’arc en ciel de mon métier aujourd’hui, mais ça demande aussi de savoir poser les genou au sol, de redevenir l’élève, la femme fatiguée et vulnérable, l’amie qui a aussi besoin qu’on prenne soin d’elle. Être là pour les autres, demande d’être là pour soi avant tout. Dans un film regardé au fond de son lit. Dans un pull où l’on se love. Dans une promenade le long de notre mélancolie. Dans une musique sur laquelle on pleure. Dans un câlin sans parole. Dans un dialogue qui décortique à n’en plus finir ce qu’on ne pourra pas changer sans qu’on nous reproche qu’on se répète. 

Consoler et être consolée, suppose de faire appel à l’un de nos plus beaux pouvoir : la délicatesse. Et il serait plus beau notre monde si chacun saupoudrait son quotidien de délicatesse. 🧚🏽‍♀️⭐️🙏🏼